Blog Voyage Conseils & astuces Japon

Quelle est la meilleure saison pour visiter le Japon ?

Par

Organiser un voyage au Japon nécessite non seulement de se renseigner sur le pays et sur ce que l’on souhaite y trouver, mais également sur la période de l’année à laquelle on profitera au maximum des aspects que l’on aime au Pays du Soleil Levant. Vaut-il mieux partir en hiver ou en été ? Quel est le meilleur moment pour assister aux événements majeurs ? Suivez nos conseils pour réserver à la meilleure date !

Pagode vue sur le Mont Fuji et cerisiers en fleur

Les saisons et les climats au Japon

Les quatre saisons japonaises sont réparties à peu près de la même façon qu’en France : le printemps a lieu de février à avril, l’été de mai à juillet, l’automne d’août à octobre et l’hiver de novembre à janvier.

Selon les régions, le climat varie de façon sensible.

  • La partie centrale de l’île de Honshu, où l’on trouve notamment la capitale Tokyo, ainsi que les villes d’Osaka, Kyoto et Kobe, est affecté d’un climat subtropical plutôt humide, avec des étés très chauds et des hivers assez doux et sans neige.
  • Au sud et au nord de l’île de Honshu, ainsi que sur les îles de Hokkaido (au nord), Shikoku et Kyushu (au sud), le climat est plus tempéré.
  • Au nord, les hivers peuvent se révéler particulièrement froids, avec des chutes de neige importantes. Au sud, ce sont les étés qui peuvent surprendre, avec de fortes températures et des averses régulières. Quant aux îles d’Okinawa, elles présentent un climat tropical, il y fait chaud toute l’année.

D’une façon générale, les mois de juin et juillet correspondent à une période de pluie au Japon, tandis que septembre et octobre représentent la saison des typhons.

C’est en mars que les cerisiers (Sakura) commencent à fleurir pour le bonheur de tous, on les célèbre alors au cours du “Hanami”.

En octobre et novembre, les feuilles se parent de leurs plus belles couleurs, et offrent des tons rouges et jaunes très appréciés des amoureux de la nature.

Calendrier des événements majeurs

L’année est ponctuée d’événements liés à la culture et aux traditions nippones, il est intéressant de les identifier pour pouvoir prévoir un voyage centré autour de la participation à l’un d’entre eux.

En janvier, les Japonais fêtent le début d’année en famille au sanctuaire, c’est une célébration appelée Oshogatsu. Ensuite, l’empereur profère plusieurs discours officiel depuis son balcon à Tokyo. Le mois se poursuit avec le jour des adultes (Seijin no Hi) durant lequel des jeunes filles paradent en kimono à fourrure.

Au mois de février, la fin de l’hiver est célébrée au cours du Setsubun, une fête au cours de laquelle on chasse les mauvais esprits en jetant des haricots. Le festival de la neige, appelé Yuki Matsuri, se déroule à Sapporo, sur l’île de Hokkaido.

En mars, les amateurs de poupées s’intéresseront au Hina Matsuri, le festival organisé pour mettre en valeur les poupées des petites filles japonaises.

Le premier dimanche du mois d’avril, un festival très particulier est organisé à Kawasaki. Il s’agit du Kanamara Matsuri (“Iron Penis”), une célébration de la fertilité par le biais de représentations explicites du sexe masculin.

Au cours du mois de mai, on peut noter la journée des enfants, appelée Kodomo no hi, durant laquelle des papiers colorés sont exposés par les familles qui ont de jeunes enfants.

Si juin ne compte pas d’événements notables, il est suivi d’un mois de juillet particulièrement riche. Il marque le début de la période officielle d’ascension du mont Fuji. Les locaux et touristes peuvent alors décider de gravir cette montagne mythique en une excursion traditionnelle. C’est à cet endroit qu’a lieu le Fuji Rock Festival, un des événements musicaux les plus prisés des amateurs de rock du monde entier. Le 7 juillet, le festival Tanabata Matsuri rend hommage à la rencontre de deux étoiles, qui symbolisent la rencontre des amoureux. Et deux événements majeurs de l’année se déroulent, l’un à Kyoto et l’autre à Osaka : le Gion Matsuri de Kyoto est une fête gigantesque qui dure tout le mois de juillet, tandis que le Tenjin Matsuri se tient le 24 et 25 juillet avec des chars et des feux d’artifice.

Du 2 au 7 août, le Nebuta Matsuri réunit les amateurs de festivités à Aomori, avant la fête nationale des morts (Obon) durant laquelle des lanternes sont placées sur les rivières. Les otaku, quant à eux, se réunissent au Comiket d’été à Tokyo. Enfin, le mois se termine avec de nombreux feux d’artifice (Hana-Bi), et un festival de danse prend place à Tokyo.

En septembre, le Tokyo Game Show attire les fans de jeux vidéo, tandis que le festival Kishiwada Danjiri Matsuri a lieu à Osaka.

Les cinéphiles noteront le mois d’octobre pour y retrouver le Tokyo International Film Festival, juste avant Halloween, qui est une fête anglo-saxonne mais se révèle assez populaire au Japon.

Novembre est aussi le mois du salon automobile Tokyo Motor Show.

En décembre, l’empereur fait sa dernière apparition de l’année à l’occasion de son anniversaire, et les Japonais fêtent la fin d’année au cours du Bonen Kai, une période où amis et collègues se retrouvent pour boire et s’amuser.

Des tournois de sumo ont lieu à intervalles réguliers au cours de l’année : trois à Tokyo, et trois dans d’autres grandes villes japonaises.

Enfin, on se demande souvent à quelle période partir pour mieux profiter des onsen, les bains thermaux  thérapeutiques. Il  faut se souvenir que bon nombre d’entre eux sont en intérieur, et cibler les saisons chaudes pour les onsen extérieurs.

TAGS
RELATED POSTS

LAISSER UN COMMENTARIES

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com